Le Moto Club de Bruno Pasqualaggi en quelques lignes

Entamons tout d’abord par le début, en 1982 ou la mise en place du moto club des Potes, l’idée germe Place de la Bastille à Paris en compagnie d’une poignée de passionnés amis avec Bruno Pasqualaggi qui à ce moment n’a toujours pas le célèbre pseudonyme « Le Taz » qui lui colle au dos depuis uniquement la fin des années 1980. Le Moto Club des Potes à Paris ne tiendra ce nom qu’en 1993 lors de la publication de l’association en préfecture parisienne était connu avant sur le nom de « BRUNO ET SES POTES« . La charte du groupe du Moto club des potes de Bruno Pasqualaggi se concentre sur 6 principes distincts : 1 – Les passionnés de moto de Paris et de France peuvent compter les uns sur les autres. 2 – Amener chacun de ses potes, de part son histoire moto, à partager ses réflexions et ses observations sur la vie en groupe motard. 3 – Afficher une bonne image du motard et des moto quelle qu’elle soit. 4 – Favoriser le rapprochement, une bonne intelligence et la sécurité en développant et en maintenant par le biais d’animations, des discussions cordiales entres motards(es) et non motards(es). 5 – Montrer que tout motard(e), quelle que soit son expérience avec le monde de la moto et même le type d’engin, peut assouvir sa passion du 2 roues dans le plus grand respect des autres. 6 – Le Moto Club des Potes s’interdit clairement toute expression d’opinion sur le passif motard, le type de moto et les motards faisant partie intégrante du Moto Club. On pourrait simplement rajouter que le club motard formé par Bruno Pasqualaggi est un groupe de personnes liés d’amitié autour d’une même passion : « LA MOTO » tout simplement. Bruno Pasqualaggi et le groupe de gestion ont implanté une structure anomale par rapport à un club associatif standard; dans un premier temps ce qui le différencie des autres, c’est qu’il n’y a pas d’abonnement. Le Moto club des potes est une philosophie de la moto simplement.

motoclubdespotes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *